Le mariage des parents d’Édith Piaf à Sens

caserne-gemeau-a-sens-sous-la-premiere-guerre-mondiale_2408605Mobilisé à Sens, au sein du 89e Régiment d’infanterie, Louis Alphonse Gassion s’y est marié avec Annetta Giovanna Maillard, le 4 septembre 1914.

La légende veut qu’Édith Piaf soit née sous un lampadaire, rue de Belleville, dans le XXe arrondissement de Paris. En réalité, Édith Gassion, c’est son vrai nom, est née à l’hôpital Tenon, porte de Bagnolet, le 19 décembre 1915. Il n’est pas non plus de notoriété publique que ses parents, Louis Alphonse Gassion (33 ans) et Annetta Giovanna Maillard (19 ans), se sont mariés à Sens, le 4 septembre 1914.

Un père mobilisé à Sens. De cette union scellée à l’hôtel de ville de Sens, peu d’informations ont été rendues publiques. L’acte de mariage conservé dans les archives municipales indique que la cérémonie s’est déroulée à 10h30, le 4 septembre, alors que la Première Guerre mondiale fait rage sur le front de l’est. L’officier d’état-civil de permanence, ce jour-là, n’est autre qu’ Alphonse Dupêchez, adjoint au sénateur-maire de Sens, Lucien Cornet, et fils de Sylvain Dupêchez, illustre maire de la cité de Brennus, de 1872 à 1879.

La présence des parents d’Édith Piaf à Sens s’explique par l’incorporation de son père, le 11 août 1914 au sein du 89e Régiment d’infanterie. Ce dernier est cantonné, à l’époque, dans la caserne Gémeau, site aujourd’hui occupé par l’école nationale de police. Dans son ouvrage Piaf, la vérité (éd. Pygmalion, 2008), le biographe Emmanuel Bonini confirme que la mobilisation du second de classe Gassion est l’unique attache du couple avec Sens. « Ils s’y sont mariés au cours d’une permission de trois jours, alors qu’ils étaient domiciliés à Paris, rue du Château-des-Rentiers, dans le XIIIe arrondissement. » L’auteur ajoute que « les quatre témoins du mariage – un typographe de Vendôme, un ciseleur parisien, un cultivateur de Wissous et un employé de commerce de Savigny-sur-Orge – étaient certainement tous mobilisés à Sens, avant de rejoindre le front ».

Sa mère était une chanteuse lyrique. L’acte de mariage dévoile quelque peu la personnalité des parents d’Édith Piaf. Lui est acrobate de rue, contorsionniste-antipodiste né à Falaise (Calvados). Elle est une chanteuse lyrique sous le nom de Line Marsa, originaire de Livourne (Italie). « Ils se seraient connus à la foire de Paris », détaille le biographe. C’est donc bien du monde des saltimbanques qu’est issue Piaf. C’est aussi en accompagnant, à 8 ans, son père sur les routes qu’elle commence à chanter. Les premiers pas d’une artiste exceptionnelle dont la voix, plus tard, devait bouleverser le monde.

Article publié dans l’Yonne Républicaine, le 18122015
Auteur : Franck Morales
Archives CEREP Sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*